En Bretagne et Finistère, loisirs, séjours vacances, colos, formations.

Plan du site Imprimer
EPAL ASSOCIATION (Accueil)

Epal Asso,

vos loisirs et vos vacances dans le Finistère !

Espace privé

Mot de passe oublié

Contactez-nous 02 98 41 84 09
Accueil EPAL en TRAM

Venir à EPAL, en partir

SIEGE de l'Association, 10 rue Nicéphore Niépce 

Prendre le Tram jusqu'à l'arrêt Porte de Gouesnou. Prendre le bus jusqu'à NIEPCE ou POUL AR FEUNTEUN.

Chemin inverse ensuite.

 

Accès à la carte BUS TRAM de Brest.

 

 

Le SEMAPHORE de Brest - BMO, 11 rue d'Ouessant

Prendre le Tram jusquà STRASBOURG, puis prendre à pied (prendre la direction de Quimper, puis première rue à Gauche).

Nous avons essayé le Tram

Jusqu'où pouvons-nous pousser le professionnalisme pour mieux vous renseigner et vous conseiller ?

 

Une grande partie de l'équipe pro du Siège a décidé de tester le Tram dès son lancement. 

Une aventure en images, agréable, impressionnante : Ah qu'elle est belle la Ville sous... le Tram !

Nous avons été impressionnés (changement de couleur des lumières, voix de velours changeant à la Marée...).

Et vraiment, il est beau, notre Tram : qu'en pensez-vous ? Silencieux, en plus, il faut se méfier, disent les affiches placardées partout en ville.

 

Le vert impressionne, les rails sont souvent engazonnées, ils nous ont changé les quartiers qui ne donnaient pas envie de s'y rendre : le Brestois plébiscitent déjà l'engin.

Nous avons testé tout ce qui se teste : ici, l'essai de l'arrêt en levant la main. Ca a marché, mais ce n'est vraiment pas la peine de se fatiguer, il s'arrête à toutes les stations.

 

Par contre, il faut ouvrir les portes, on n'est pas dans le métro quand même !

 

A l'aller, quelques sièges étaient disponibles, pas au retour. Cela semble assez confortable.

Tout Brest était là, semble-t-il !

Nous avons donc testé le Tram en mode douarneniste (genre boîte à sardines), histoire de solidarité entre les ports bretons

 

Ce ne sera heureusement pas comme cela tous les jours (en écoutant les conversations, nous avons compris le truc : les maris dans une rame, les dames dans l'autre, et on essaie de se retrouver ; apparemment pas facile pour certains).

Tout ceci a entraîné une "légère" attente à l'arrêt Strasbourg, lieu choisi pour effectuer le retour vers les bureaux (toute expérimentation doit être réalisée dans un temps déterminé pour que les résultats en soient validés, nous avons dû nous résoudre à rentrer malgré le côté bonne ambiance de la chose).

 

Conclusion : vous pouvez sans crainte prendre le Tram pour venir nous voir : que ce soit pour le Sémaphore ou pour le Siège, il vous faudra en plus soit une petite marche les jours de beau temps (donc assez fréquemment quand même), soit prendre une correspondance en Bus.

 

Signé : l'équipe super pro